fondheader

Musée de la Camargue

:

visite virtuelle

Actualités

Témoignages

Camarguais for ever
19/04/17, 12:34

Très beau musée, moderne et complet.
Accueil chaleureux.
A recommander!

m
A voir absolument !
14/03/17, 12:37

Très beau musée, on y apprend beaucoup de choses. A voir absolument quand on aime la Camargue

 

Le programme scientifique et culturel du musée

Le programme culturel et scientifique – PSC – définit les orientations générales d’un musée pour les trois à cinq ans à venir, en tenant compte des missions relatives aux collections et aux publics.

Ce projet doit présenter un état des lieux du musée, de ses actions pédagogiques et culturelles, de sa fréquentation, des collections, du bâtiment, du personnel pour justifier le besoin de rénover. Il doit, pour chacun de ces domaines, exprimer des besoins, ouvrir des perspectives : restaurations des oeuvres, acquisitions futures, développement des publics, programmes d’expositions temporaires.

Le programme scientifique et culturel du Musée de la Camargue s’articule autour des orientations suivantes :

Programme scientifique

- Les acquisitions

La collecte des témoignages matériels et immatériels des activités humaines en Camargue et de la perception de ce territoire se poursuit pour enrichir les collections et la connaissance du territoire.

En 2014, l’oeuvre sonore de Philippe Debarge intitulée Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ainsi que l’édition de luxe de «Camargue secrète » de Lucien Clergue ont été acquises avec l’aide du FRAM. Les propositions de dons sont fréquentes, telle celle de la famille de Tony Maïquez qui propose de donner un diorama représentant les activités d’élevage et leurs dérivés ou bien celle d’une ancienne reine d’Arles qui souhaite donner au musée un ensemble de mobilier de cabane de gardian.

- La recherche à travers l’inventaire et la conservation du patrimoine culturel immatériel et du patrimoine bâti.

Une enquête collecte de la mémoire sensible de ceux qui ont participé à la vie en Camargue et au développement des activités humaines au cours du 20ème siècle a débuté dans le cadre de l’exposition « Le fil de l’eau… le fil du temps en Camargue ». Un film : « Roger, sentinelle du Rhône » a été réalisé par Jean-Pierre Rosseuw et l’anthropologue Laurence Nicolas. Il est actuellement projeté dans l’exposition pour illustrer le processus d’attachement à la Camargue et l’expression du sentiment d’appartenance à ce territoire. Cette enquête doit se poursuivre avec le même souci de restitution au public dans le cadre du programme culturel du musée.

En collaboration avec le service régional de l’Inventaire, l’Architecte des Bâtiments de France et avec la chargée de mission architecture et paysage du Parc, l’inventaire du patrimoine bâti initié par le Ministère de la Culture, se poursuit dans un objectif de valorisation et de préservation.

Programme culturel et pédagogique

- L’édition

Le musée poursuit ses projets éditoriaux après « Objectif Camargue », édité en 2010, et la troisième édition revue et augmentée de « Camargue et gardians » en 2011, parutions auxquelles s’est ajouté le catalogue de l’exposition « Le fil de l’eau… le fil du temps ».

- Le projet « Les sentiers de l’eau en Camargue » avec Tadashi Kawamata

En 2013, trois oeuvres ont été réalisées avec l’artiste Tadashi Kawamata dans le cadre du parcours « Les Sentiers de l’eau en Camargue ». Ces observatoires, installés dans différents paysages du delta, doivent notamment permettre de découvrir la Camargue autrement. La première de ces constructions, présente sur le site du musée, ne possède pas moins de trois statuts : celui d’observatoire des paysages agricoles, celui d’œuvre d’art inventoriée dans les collections du musée, et celui de zone refuge, puisque elle doit permettre d’accueillir une quarantaine de personnes en cas d’inondation.

- L’installation d’oeuvres d’art in situ

Afin de poursuivre la démarche initiée avec Tadashi Kawamata à partir de l’oeuvre Horizons, des expositions d’oeuvres in situ sur le sentier de découverte du mas du Pont de Rousty, dont la visite est associée à celle du musée, invitent des artistes à interpréter le paysage et les activités humaines qui y sont pratiquées (culture céréalière, élevage, pêche, récolte de la sagno, pêche, chasse). Ces installations temporaires peuvent avoir lieu durant la période estivale. Ce fut le cas dans le cadre de l’exposition « Au fil du sentier, Jean-René Laval », exposition d’art brut qui mettait en relation les paysages, les activités et les matériaux présents sur le sentier.

- La valorisation de la culture régionale

L’usage du Provençal dans la scénographie et la proposition de parcours audioguidé dans cette langue inscrit le musée dans une démarche de mise en valeur du patrimoine culturel immatériel de la Camargue. La Camargue a héritée, par l’intermédiaire de Folco de Baroncelli et de Joseph d’Arbaud, du projet culturel que Frédéric Mistral a mis en oeuvre pour la Provence, dès le milieu du 19ème siècle. Les fêtes d’Arles sont nombreuses et la Camargue y est associée par l’intermédiaire de de l’Antico Counfrarié di Gardian et de la Nacioun Gardiano qui représentent les éleveurs de taureaux et de chevaux. Par son programme annuel, le musée participe et accompagne ces actions.

- Le programme pédagogique du musée

Conçues pour tous les niveaux scolaires, les visites du musée proposent d’aborder tous les axes du projet scientifique et culturel : architecture, art et paysage, activités humaines, image et identité.

Les visites ponctuelles sont renforcées par des actions suivies avec les établissements de proximité pour lesquels l’équipe pédagogique du musée conçoit des programmes à la carte, sur plusieurs séances.

- Les  expositions temporaires

La réalisation d’une salle d’exposition temporaire de 100 m2 dans l’extension/billetterie prévue à proximité du musée permettra la présentation d’expositions thématiques indispensables à son développement et à la fidélisation du public. Ces expositions traitent des activités humaines et de la société en Camargue hier et aujourd’hui, de la perception de ce territoire et de la complexité du rapport homme/nature à l’origine d’un environnement exceptionnel.

Actuellement, le musée propose l’exposition « Western camarguais » en partenariat avec les Rencontres Arles Photographies.

Exposition "Western camarguais"