fondheader

Musée de la Camargue

:

visite virtuelle

Témoignages

Xavier
Très bel endroit
29/10/16, 13:44

Une belle promenade, un musée incroyable et avec des personnes magnifiques !!

Actualités

Musées de territoire plaçant l’homme au centre de leurs projets, ils s’intéressent aux faits de société.

Espaces publics ouverts et permanents où les questions liées à l’évolution de la société sont débattues et illustrées. Les projets de recherche, de collecte de conservation et de diffusion y sont construits et mis en œuvre avec les publics (habitants, visiteurs, élus, partenaires culturels). Ils prennent appui sur les patrimoines naturels, culturels, matériels et immatériels (technique, industriel, anthropologie, art et traditions populaires) pour maintenir et générer du lien entre les populations.

Le musée de société est un processus ; les Hommes et les projets peuvent changer avec les évolutions du territoire.

Nos valeurs

• La transmission
Placer au cœur des projets la transmission des patrimoines à un large public avec des actions spécifiques en direction des jeunes.

• La mise en débat
Susciter le questionnement et de donner des clés de compréhension sur les patrimoines et l’évolution des territoires.

• L’économie sociale et solidaire
Etre acteurs à part entière de l’économie touristique, participer à un développement raisonné du territoire par le maintien d’activités et d’emplois dans les zones rurales, accompagner les mutations.

• Le développement durable
Sensibiliser la population à son environnement (habitat, milieux naturels) et créer du lien social à travers des actions participatives avec les habitants.

 Photo Elodie Seguier 2013.18

 Photo Elodie Seguier 2013.61

 

 

 

Rappel historique : la création d’un concept

En 1966, lors d’une réunion initiée par la DATAR à Lurs-en-Provence, des experts d’horizons très divers ont imaginé la protection des espaces « naturels » avec le concours de ceux qui les habitent et ont donné naissance aux parcs naturels régionaux. Les premiers parcs créés entre 1968 et 1970 (l’Armorique, les Landes de Gascogne et la Camargue) ont été dotés de musées réalisés avec l’aide de Georges Henri Rivière, créateur et Conservateur en chef du Musée national des arts et traditions populaires qui met au point un nouveau concept de musée : l’écomusée.

Dès lors, les écomusées se développent sur tout le territoire dont beaucoup dans des parcs naturels régionaux ou nationaux. Ces nouveaux établissements représentent le complément idéal des espaces d’environnement préservé qu’ils contribuent à mettre en valeur et à faire connaître à des visiteurs de plus en plus nombreux.