fondheader

Musée de la Camargue

:

visite virtuelle

Actualités

Du 3 septembre au 28 octobre

Le "Mois des Parcs naturels régionaux"

Le "Mois des Parcs" est une invitation à découvrir les Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur, à la rencontre d'hommes et de femmes qui oeuvrent au quotidien à la préservation de ces espaces naturels remarquables.

 
Au coeur du Parc de Camargue, le village du Sambuc est situé dans un secteur spécialisé dans l’élevage de taureaux et chevaux, la culture du riz, et à proximité des Marais du Verdier. Il vous accueillera le dimanche 1er octobre à l'occasion de la Fête du Parc pour une journée festive et riche en activités.
 
Téléchargez le programme complet et retrouvez le "Mois des Parcs" en Camargue p.22 à 25.
 
 
 
Vacances de la Toussaint
 
Circuits Camargue "Passion Territoire"
 
Le musée propose des circuits dédiés au patrimoine du Parc naturel régional de Camargue, en partenariat avec les acteurs touristiques locaux, membres du réseau de la Charte européenne du tourisme durable. 
L’occasion de découvrir le musée du Parc de Camargue et les sites engagés dans une démarche de tourisme durable…Pour les groupes ou le public individuel... les visites s’adaptent à tous !
 
Jeudi 26 octobre : Paroles de Camarguais
Samedi 28 octobre : Camargue intime 
 
Sur réservation 
Places disponibles limitées
 
 
Descriptifs et tarifs des circuits dans le Rendez vous des Parcs Camargue-Alpilles p.33 
 
 

Témoignages

Guest
18/05/17, 15:23

Bello il museo, superba la Camargue

Famille de Savoie
18/05/17, 15:23

Musée très chouette, très instructif qui a su bien capter l'attention... avec la variété de support (audio, vidéo, texte pas trop longs et bien … read more

« Piquets, Pontons, Martelières » de Raymond Galle

Exposition temporaire du 11 novembre au 31 décembre 2016

Dans le cadre de son exposition « Piquets, Pontons, Martelières » présentée du 11 au 13 novembre à Salin-de-Giraud, Raymond Galle est invité au Musée de la Camargue, où il expose une partie de ses œuvres, à lire des extraits de son ouvrage Delta.

 R.Galle IMG 4698

 R.Galle IMG 4691

 R.Galle IMG 4680

 

 

 

 

 

 

"Western camarguais", l’histoire des films d’aventure en Camargue

Exposition temporaire du 4 juillet au 31 octobre 2016

Les Rencontres Arles Photographie et le Musée de la Camargue présentent l’exposition «Western Camarguais». Un clin d’œil aux westerns et aux films d’aventure qui ont diffusé l’image d’une Camargue sauvage, semblable au Far West.

Couv western web

Les premiers films d’aventure inspirés par la conquête de l’Ouest américain ont été tournés en Camargue avant la Première Guerre mondiale par les pionniers du cinéma muet. Cette histoire singulière qui fait du delta du Rhône le décor de nombreux films réalisés au cours du XXe siècle débute en 1905, à Paris où le « Wild West show » de Buffalo Bill se produit. Parmi les spectateurs, Folco de Baroncelli émerveillé, voit se dérouler les scènes des romans de son enfance. Après le spectacle, il va à la rencontre de Joë Hamman, un jeune français recruté par le show pour sa connaissance des Indiens, ses talents d’acteur, de cavalier et de cascadeur.
L’aventure se poursuit en Camargue où l’acteur et le réalisateur Jean Durand sont invités par Folco de Baroncelli à tourner une série de films considérés comme les premiers westerns de l’histoire du cinéma. Le village des Saintes-Maries-de-la-Mer, les gardians et le bétail de la manade Baroncelli participent à de nombreux tournages que la guerre de 1914-1918 interrompt.

La paix revenue, la production cinématographique renoue avec la Camargue qui offre son décor naturel, sa lumière et ses figurants aux réalisateurs de films d’aventure. Après Baroncelli, d’autres manadiers se prêtent au jeu d’intrigues mettant en scène des gardians, Gitans et «Caraques blondes» stéréotypés. Filmée sous l’angle de ses singularités, la Camargue y apparaît comme une terre sauvage où la liberté fait droit.

Portés par la vague du retour au «naturel» des années 60-70, Crin-Blanc et Folco parcourent le monde et invitent les enfants devenus grands à venir vivre libres et sans contraintes entre les deux bras du Rhône et la mer, «dans une île où les enfants et les chevaux sont toujours des amis», là où la vie de Johnny va commencer et celle d’Ulysse, le cheval de Fernandel, finira parmi les siens.

14 Johnny photo C. Farine web

L’exposition, qui était présentée dans la grande halle de l’Eglise des Frères Prêcheurs, retraçait cette épopée à travers des photographies, des affiches et des extraits de films. (Actuellement terminée)

Au Musée de la Camargue, le bonus de l’exposition est présenté dans « La Camargue en images ». On peut y visionner des films, voir des objets comme les gants de scène de Buffalo Bill et resituer l’histoire du cinéma dans celle, plus large de la Camargue au 20e siècle. Un sentier de découverte de 3,5 km permet de s’immerger dans les paysages qui ont inspiré les réalisateurs. (jusqu'au 31 octobre)

Western Camarguais, l’exposition :

Eglise des Frères prêcheurs, rue du Dr Fanton, 13200 Arles

du 4 juillet au 28 août 10h-19h30. Tarif plein 10 €.

Renseignements : 04 90 96 76 06 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Western camarguais, le bonus :
Bonus musée 2 PNRCMusée de la Camargue, mas du Pont de Rousty, route des Saintes-Maries-de-la-Mer, 13200 Arles

du 4 juillet au 30 septembre de 9h à 12h30 et de 13h à 18h

du 1er au 31 octobre de 10h à 12h30 et de 13h à 17h. Tarif plein 5 €. Accessible aux 4 handicaps.

Renseignements : 04 90 97 10 82 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Western Camarguais, le livre :
coédité par Actes sud, en vente dans les librairies d’Arles et les lieux d’expositions, 32 €.

Autour de l'exposition:

Jeudi 20 octobre à 18h30: Nocturne au musée

Clôture du bonus de l'exposition "Western camarguais"

Jacques Nissou évoque la personnalité et le travail de Joë Hamman, acteur des films d’aventure en Camargue auquel
Vincent Froehly a consacré le documentaire «Joë Hamman, le français qui inventa le western» projeté en première
partie de soirée.

En partenariat avec Les Rencontres Arles Photographie
10€ par personne - sur inscription au musée (50 personnes max)

Renseignements et inscriptions au musée :

04 90 97 10 82 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.